Group Sword, décollage imminent

Sword Group est une société française de service en ingénierie informatique offrant à ses clients des services IT (72% de son CA) ainsi que des conseils et solutions (28% de son CA).

Domaine d’activité

Le groupe concentre la majorité de ses activités en Europe de l’ouest (70% du CA), 10% aux Etats-Unis et 16% dans le reste du monde.

Le groupe a récemment confirmé ses perspectives et affiche son optimisme pour les années futures malgré les incertitudes géopolitiques.

Le groupe stipule également ne pas vouloir sacrifier sa marge au profit de la croissance (un seuil minimum de 13% d’EBITDA ayant été fixé), démontrant là une volonté claire et précise de la part de la direction.

Quelques chiffres

Ainsi, ses derniers résultats ont fait état d’une croissance organique consolidée à taux de change et périmètre constants : + 19,1 % et une marge d’EBITDA à +13,5 %.

Ce sont surtout les services IT, en progression de 22,6 %, qui ont soutenu l’activité tandis que les logiciels ont enregistré une progression plus faible, à 9,5 %.

La marge EBITDA impressionne surtout dans les logiciels, où elle est de 26,6% (progression de 0,4 point) et de 11,7% dans les services (progression de 0,7 point).

Perspectives

La société s’est spécialisée dans le risk management (domaine qui ne cesse de croître, le sport, la santé et les organisations internationales (Union Européenne, Nations-Unies, etc).

L’entreprise s’occupe des douanes intracommunautaires dans le cadre de son contrat avec l’Union Européenne. (Ce contrat pourrait prendre une ampleur spectaculaire si le Royaume-Uni venait à quitter l’UE sans accord.)

Le groupe a relevé son objectif de chiffre d’affaires à 207 millions d’euros pour l’année, soit une croissance organique de 16 % au lieu de 12 % prévue initialement.

Enfin, la confortable trésorerie nette de 42 millions d’euros met le groupe à l’abri et lui permet d’envisager de futures acquisitions bien que la direction fasse preuve de sang-froid, ne souhaitant pas se précipiter, la plupart des potentielles acquisitions présentant un niveau de valorisation trop élevée selon ses dire.

Conclusion

L’entreprise, très bien gérée, dispose de ressources propres et d’un cahier de commande à horizon deux ans . Le dividende est élevé (3,97%), la croissance organique au rendez-vous et l’EBITDA continue de s’améliorer. Il est plus que temps de se positionner sur cette valeur avant que le cours de l’action ne sorte de son range par le haut.

 

Conseil d’achat

Cours d’achat : soit sur le bas du range et à proximité de sa MM147 si l’occasion se présente, vers 28,5€, soit sur cassure du haut du range, vers 32,3€ ; cassure qui marquera le début d’une nouvelle hausse du cours après avoir stagné pendant plusieurs années (depuis la mi-2017 à la mi-2019 pour le moment). La hausse risque d’être importante vu les volumes d’achats que présents depuis 2018 tandis que le cours n’évoluait pas. La valeur est connu pour être détenu par un actionnariat fidèle qui conservera certainement ses actions durant toute la future hausse.

Objectif de cours : 46€ (horizon 3 ans)

Plus-value espérée : 50%

Allocation (pour les portefeuilles de plus de 100.000€, dans le cadre d’une diversification en bon père de famille) : 3%

Risque : moyen

Ticker : SWP

Code ISIN : FR0004180578

Marché : Euronext Paris

C/B 2019 : 21,7

Est. C/B 2020 : 19

Rendement du dividende : 3,97%