Maurel & Prom, achat à titre spéculatif

Maurel & Prom est une société spécialisée dans l’exploration et la production d’hydrocarbures. Le chiffre d’affaire par activité se répartit entre la production de pétrole et de gaz (96%) et des prestations de forage pétrolier (4%).

La répartition géographique du CA est la suivante : Gabon (90,2%), Tanzanie (5,8%) et autres (4%).

L’entreprise est largement contrôlée par la ‘major’ indonésienne Pertamina à travers les 70% d’actions détenues par le gouvernement indonésien.

Quelques chiffres

Au deuxième trimestre 2019, l’entreprise a livré un chiffre d’affaires de 126 millions de dollars, conforme aux prévisions. Les ventes ont accéléré par rapport au premier trimestre en raison de la hausse de la production au Gabon (+26% à 115 millions de dollars) et du prix de vente moyen du pétrole (+13,5% à 72,5 dollars).

Sur les six premiers mois, la production moyenne a augmenté, elle, de 16% à 25.033 barils/jour.
Au final, sur le semestre, le chiffre d’affaires est ressorti à 229 millions, en baisse de 4%.

Cette baisse s’explique par un décalage d’enlèvement de 591.000 barils. Mis à part cet effet d’enlèvement, ils auraient normalement grimpé de 15 % (mais les nouvelles normes comptables exigent que ne soient comptabilisées en « ventes » que les productions évacuées par le pétrolier). Ce stock en attente sera pris en compte dans les résultats du prochain trimestre.
Par ailleurs, les finances du groupe sont très saines et en forte augmentation : début juillet, la trésorerie atteignait 360 millions de dollars, contre 280 millions au 31 décembre 2018.

Perspectives

Un règlement à l’amiable sur un précédent contrat avec la Gabon Oil Company va permettre dans les prochains mois à Maurel & Prom de recevoir un versement de 43 millions de dollars.

De plus, l’activité au Gabon du groupe ne souffre plus de problèmes d’évacuation du pipeline, entraînant une augmentation de 16% de sa production. Les analystes attendent ainsi au prochain trimestre un CA en forte croissance (+ 23,8%) à 135,3 millions de dollars.

Le démarrage de l’exploitation de trois nouveaux forages au Gabon d’ici la fin de l’année accroitra encore les revenus de l’entreprise, son directeur entrevoyant un potentiel équivalent à ses forages actuels sur ces nouveaux champs.

Enfin d’autres projets de développements sont envisagés à l’international, comme ceux du Venezuela.

Conclusion

La correction du titre Maurel & Prom (- 18% en six mois) offre l’opportunité d’investir dans des actifs de qualité fortement générateurs de cash-flow libre et aujourd’huipeu valorisés.

Evidemment, le titre conserve un biais spéculatif mais semble plus sûr qu’auparavant grâce aux nombreux éléments positifs (tels la croissance de la production et le renforcement du bilan).

Conseil : achat

En données mensuelles, un support peut être clairement tracé. De plus, l’augmentation importante des volumes acheteurs à partir de 2016 nous incite à penser que le plus dur est passé pour la société.

Nous plaçons un ordre d’achat à 2,9€ proche des niveaux actuels.

NB : dans ce cas précis, l’investisseur ne doit pas être sensible aux variations extrêmes de cours, il s’agit d’un un take it or not.  C’est un investissement risqué pouvant entraîner des pertes importantes en cas d’invalidation du scénario mentionné ci-dessus.

Nous vendrions si le cours repassait en-dessous de 2€.

Cours d’achat : 2,9€

Objectif : 6€ (à horizon 1 ans)

Stop-loss : 2€

Plus-value espérée : 106%

Allocation (pour les portefeuilles de plus de 100.000€, dans le cadre d’une diversification en bon père de famille) : 2%

Risque : élevé

Ticker : MAU

Code ISIN : FR0000051070

Marché : Euronext Paris

C/B 2019 : 5,6

Est. C/B 2020 : 5,1

Rendement du dividende : 2,52%