Pharnext, une biotech au potentiel prodigieux

Pharnext développe des médicaments pour traiter des maladies neurologiques sévères, rares et communes (notamment la maladie de Charcot-Marie-Tooth et Alzheimer).

Domaine d’activité

La société s’est spécialisée dans la pléothérapie (combinaison de médicaments existants pour créer de nouveaux traitements).

Fin 2018, elle a dévoilé des résultats cliniques de phase III* positifs pour son PXT3003, désormais appelé Syngility pour le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A. Cette maladie orpheline chronique touche plus de 100.000 personnes en Europe et aux USA.

Quelques chiffres

Pour financer le lancement de Syngility, la société a réalisé un placement privé de 15M € à un prix de 14,70 euros auprès d’un actionnaire historique, CB Lux. Ce placement privé a entrainé une dilution de 7,83% du capital, et a permis à CB Lux de devenir le premier détenteur d’actions Pharnext, avec 27,29% du capital.

L’action Pharnext s’est adjugée près de 6%  suite à ce placement alors que généralement, c’est tout l’inverse qui se produit, le nombre d’actions en circulation augmentant entraînant normalement une baisse du prix des actions. Cette réaction positive du marché peut s’expliquer par l’absence de décote proposée à CB Lux pour souscrire de nouvelles actions ainsi que la confiance des investisseurs envers l’entreprise.

Perspectives

En effet, la société pourrait prochainement annoncer la signature d’accords de licence pour ce produit (Syngility) dans des zones ciblées, comme  ce fut le cas l’an dernier avec la société pharmaceutique chinoise Tasly, à destination du marché chinois.

Ce type d’accord apporte des liquidés à l’entreprise, via un paiement initial, puis des paiements d’étapes (milestones) et finalement, des redevances sur les ventes (royalties).

Au second semestre 2019, Pharnext devrait envoyer un dossier de demande de mise sur le marché du Singility aux États-Unis.

Si les autorités américaines l’approuvent, l’on peut envisager des ventes dès 2020/2021 qui rapporteront plusieurs centaines de millions selon la direction de Pharnext.

De plus, fin juin 2019, Pharnext a recruté P. Collum comme directeur financier et directeur Business Développement. Il a accumulé plus de 17 ans d’expérience en banque d’affaires à New-York dans le secteur de la santé et est un spécialiste des fusions-acquisitions.

C’est là un point très positif à l’heure où Pharnext tente de pénétrer sur le marché américain et aussi bien besoin de la confirmation positive de la FDA (Food and Drug Administration) que de construire un réseau solide pour la distribution de son (potentiel) médicament.

Conclusion

En général, nous ne sommes pas favorables aux sociétés biotechs, les risques étant trop importants et la volatilité explosive, à la baisse comme à la hausse.

Toutefois, dans le cas précis de Pharnext, nous pensons qu’il y a là un véritable potentiel à saisir. L’entreprise est constituée d’une équipe de qualité, avec des docteurs et des chercheurs ayant déjà enregistré des succès dans la recherche de nouveaux traitements. De plus, ce projet-ci est très proche d’un aboutissement final.

Evidemment, un refus au dernier moment n’est pas impossible et mettrait à mal le cours boursier de l’entreprise. Il s’agit donc d’un investissement risqué mais dont le potentiel est énorme, avec la possibilité de doubler/tripler l’investissment initial en moins de deux ans.

* Essais cliniques (différentes phases)
Phase I : test de la molécule à petite échelle sur les humains pour évaluer sa sécurité et ses propriétés.

Phase II : évaluation de la tolérance et de l’efficacité sur plusieurs centaines de patients pour identifier les effets secondaires.

Phase III : évaluation du rapport bénéfice / risque global auprès de plusieurs milliers de patients.

 

Conseil d’achat:

Dans le cadre d’un portefeuille diversifié, cette investissement nous semble donc pertinent.

En tant qu’investissement unique sans autre action en portefeuille, à éviter.

Nous achetons Pharnext au cours actuel, le 27 juin, à 11,60€ par action.

Objectif de cours : 35€

Plus-value espérée : 200%

Allocation (pour les portefeuilles de plus de 100.000€, dans le cadre d’une diversification en bon père de famille) : 3%

Risque : élevé

Ticker : ALPHA

Code ISIN : FR0011191287

Marché : Euronext Paris

C/B 2019 : –

Est. C/B 2020 : –