bioMérieux, 10% de croissance par an depuis 10 ans

bioMérieux conçoit et commercialise des systèmes cliniques, qui, à partir d’un prélèvement biologique (sang, salive, urine, etc.), permettent le diagnostic de maladies infectieuses, de cancers et de pathologies cardio-vasculaires.

Domaine d’activité

Les applications cliniques constituent la majorité du chiffre d’affaire (82%) de bioMérieux. Le reste du chiffre d’affaire est réalisé grâce aux applications industrielles tels le contrôle microbiologique d’échantillons dans les secteurs agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique.

Le groupe est fort présent en Europe, au Moyen-Orient ainsi qu’en Amérique du Nord. L’Asie constitue un peu moins de 20% du chiffre d’affaire total.

Quelques chiffres

Au premier trimestre 2019, le groupe a publié un chiffre d’affaires inférieur aux attentes. Les facturations se sont établies à 632,5 millions en hausse de seulement 3,8 % à données constantes. Cette croissance interne s’est donc révélée inférieure aux prévisions de l’entreprise, qui visait 7,5% à 8,5 % de progression organique. bioMérieux justifie ce manque de croissance par une saison grippale moindre en comparaison à l’année précédente où les ventes s’étaient accrues de plus 19%.

Toutefois, l’effet de change favorable et les acquisitions d’Hybiome et d’Invisible Sentinel élèvent la croissance à 7,7 %, une performance restant inférieure de 2 points à celle du consensus.

Perspectives

Récemment, bioMérieux a augmenté sa participation à 67% dans Hybiome. Cette société chinoise produit une gamme complète de solutions diagnostiques. Elle attend un chiffre d’affaires de plus de 20 millions d’euros en 2018, en forte croissance par rapport à 2017. C’est là un investissement stratégique qui permet au groupe de se développer sur le marché florissant chinois.

De plus, les applications cliniques en biologie moléculaire, portées par le succès de FilmArray (système de détection rapide de 20 à 30 agents pathogènes) est resté porteur. Les ventes de ce dernier sont en hausse de 13 %, malgré une saison grippale moins forte.

La société a d’ores et déjà confirmé ses objectifs pour 2019 (une croissance de 7 à 8,5%, à taux de change constant) et un résultat opérationel entre 385 et 400 millions, en hausse d’environ 15 %.

Conclusion

bioMérieux est une valeur défensive qui, sur les dix dernières années, enregistre une croissance annualisée de son cours d’action de plus de 10%.

Nous profitons de cette consolidation pour rentrer sur la valeur malgré la petite déconvenue de début d’année. La structure financière reste très saine et bioMérieux fait office de leader mondial en microbiologie clinique et industrielle.

Conseil : achat

Nous profitons de la consolidation pour nous positionner à un niveau acceptable, à 67€, entre deux niveaux supports que nous avons identifiés (afin d’être sûr de rentrer sur l’action).

Cours d’achat : 67€

Objectif de cours : 80€ (à court-terme 1-2 ans)

Plus-value espérée : 19%

Allocation (pour les portefeuilles de plus de 100.000€, dans le cadre d’une diversification en bon père de famille) : 3%

Risque : moyen

Ticker : BIM

Code ISIN : FR0013280286

Marché : Euronext Paris

C/B 2019 : 31

Est. C/B 2020 : 27

Rendement du dividende : 0,54%