Anglo Eagle Mines, parier sur le nouveau cycle haussier de l’or

Dans un contexte de taux bas et où l’inflation reste invisible, l’or retrouve de son éclat. Historiquement, les mouvements sur l’or sont très lents et les configurations prennent plusieurs années à se mettre en place.

Ainsi, après une forte envolée lors de la dernière crise financière, l’or a lentement baissé, perdant quasiment 50% par rapport à ses plus hauts de 2011, avant de finalement consolider lors des 5 dernières années.

Une très nette résistance haussière s’est mise en place vers $1350 l’once.

Le graphique ci-dessous, en données mensuelles, démontre bien que l’or reste proche de sa moyenne mobile 147 long terme, MM à laquelle cet actif est très sensible et qu’il n’a jamais cassé à la baisse.

Ainsi, on peut supposer dans les mois à venir un franchissement clair de la résistance vers $135. Ce sera là la preuve nette d’un nouveau cycle haussier sur l’or, cycle qui pourrait s’étaler sur les dix prochaines années.

Pour profiter au mieux de cette nouvelle tendance, nous préférons investir dans une action dont l’activité principale repose sur l’or, mais qui contrairement à la passivité d’un actif purement matériel comme l’or, délivre de la croissance et tend à assurer une certaine rentabilité. Notre attention s’est donc portée vers l’un des producteurs d’or les mieux gérés à notre avis: Agnico Eagle Mines.

La compagnie est le quatrième plus gros producteur mondial en termes de capitalisation boursière, derrière Newmont Goldcorp, Barrick Gold et Newcrest Mining Limited.

Domaine d’activité

Agnico Eagle Mines bénéficie d’une excellente réputation dans un secteur qui a pourtant connu des difficultés lors des 5 dernières années.

Ainsi, selon le bureau d’analyse de JP Morgan, « Agnico Eagle Mines a réussit à éviter les dépréciations d’actifs dont ont souffert ses concurrents après le pic du cours de l’or en 2011- 2012″.

De plus, ces dernières années, le ratio d’endettement n’a jamais dépassé 30%, bien loin de celui de Barrick Gold qui dépassait les 100% en 2015.

La production quant à elle a, depuis 2012, toujours surpassé les prévisions annoncées de quelques dizaines de milliers d’onces produites.

Quelques chiffres

Après 1,63 million d’onces produites en 2018, la direction vise 1,75 million d’onces cette année avant d’envisager 2 millions en 2020.

Cette croissance (+ 23 % en deux ans) est rare dans un secteur, qui dans les années 2010 a dû se restructurer dans un contexte difficile de baisse du cours de l’or. En 2018, la production minière mondiale d’or n’avait d’ailleurs progressé que d’à peine 2%.

L’efficacité de la maîtrise des coûts est également à mettre au bénéfice de Agnico : il s’est établi à $877 l’once en 2018, contre une moyenne dans le secteur qui se situe autour de $900. Au premier trimestre 2019, sa marge nette atteignait 7 % alors que l’industrie aurifère parvient seulement à l’équilibre.

Perspectives

Les belles perspectives d’Agnico Eagle Mines sont soutenues par l’acquisition des mines de Meliadine et au 3ème trimestre 2019 celles d’Amaruq, situées au Nunavut, au nord du Canada. Elles devraient générer environ 400.000 onces dès 2019 et plus de 650.000 onces en 2020.

En conséquence, la société vise encore une diminution de son coût de production totale à $865 en 2020.

De plus, les dépenses, vont fortement baisser. En effet, après leur acquisition, les deux mines ne nécessiteront plus d’investissements importants tandis que la production, elle, va continuer à croître.

Pour toutes ces raisons, les analystes prévoient un cash-flow (quantité totale d’argent rentrée moins la quantité d’argent dépensée) avoisinant les 780 millions de dollars cette année et 1 milliard en 2020, contre 606 millions l’an dernier.

Cette rentrée d’argent se destinera au financement de projets, au remboursement de la dette, pourtant déjà raisonnable (la prochaine échéance est de 360 millions de dollars en 2020), et à l’augmentation du coupon (1 % aujourd’hui ).

Conclusion

Ces bonnes prévisions ne prennent pas en compte un cours de l’or supérieur au cours actuel. De plus, son bilan solide, sa capacité à atteindre (et dépasser !) ses objectifs de production ainsi que sa rentabilité en font une société extrêmement attractive en tant qu’investissement sur le long terme.

Enfin les risques politiques semblent absents, la société étant établie sur des zones sûres : le nord de la Finlande et du Canada ainsi que des activités d’exploration en Europe, en Amérique latine et aux États-Unis.

 

Conseil d’achat

Les mouvements étant longs sur l’or, nous conseillons de placer un ordre d’achat limit sans échéance au-dessus de la MM147, entre $44,5 et $45.

Il s’agit d’une valeur de fond de portefeuille, qui se base sur deux éléments : la reprise (potentielle) des cours de l’or et la croissance (réelle) d’ Agnico Eagles Mines.

Objectif de cours : 80€, à conserver -ou non- en fonction du cours de l’or

Allocation (pour les portefeuilles de plus de 100.000€, dans le cadre d’une diversification en bon père de famille) : 4%

Risque : moyen –

Ticker : AEM

Code ISIN : CA0084741085

Marché : NYSE Stock Exchange

C/B 2019 : 71

Est. C/B 2020: 50