Solarparken éblouit

7C Solarparken AG est une entreprise allemande qui fabrique et exploite des parcs photovoltaïques. Créée en 2008, elle est dirigée par son CEO et cofondateur Steven De Proost.

Domaine d’activité

La Société est présente sur trois secteurs complémentaires : l’exploitation de centrales solaires en Allemagne ; les services attenants (maintenances et développement de projets solaires) ; et finalement la branche commerciale (ventes de modules solaires et d’accessoires complémentaires).

Perspectives

De plus, l’environnement de taux bas – qui devrait persister longtemps encore- permet de financer à bas coût des projets solaires.

L’évolution probable de sa capitalisation vers les 200 millions d’euros lui permettra d’attirer de nouveaux investisseurs (grâce à son entrée dans une catégorie supérieure : Tier 2, qui a généralement pour effet automatique de porter la valorisation de l’entreprise à 6 fois les cash-flows nets par action au lieu de 4 fois pour le moment).

Le plan stratégique 2018-2020 du groupe prévoit également un rythme d’expansion rapide. Ainsi, cette année, 107 millions d’euros sont investis dans la croissance autonome, pour porter la puissance des installations du portefeuille à 220 MW d’ici à la fin de 2020. Depuis janvier 2019, celle-ci s’est déjà accrue de plus de 12 MW, à 166 MW.

Quelques chiffres

Le cash-flow opérationnel (Ebitda) a gagné 17%, passant de 29,9 à 35,1 millions d’euros. Les prévisions, qui avaient pourtant déjà été relevées (29,6 millions, puis 33 millions d’euros) ont ainsi été largement dépassées. Outre la croissance plus rapide que prévue du parc photovoltaïque, l’ensoleillement généreux a permis un dépassement d’Ebitda de 3,2 millions d’euros.

Pour le deuxième trimestre 2019, la direction en a déjà tenu compte et, malgré une nouvelle expansion du portefeuille (171 MW actuellement) pour 2019, elle ne prévoit qu’un Ebitda de 35M d’euros, ce qui correspond au niveau de l’année précédente (certes très fort et inattendu).

Nous supposons donc qu’en cas de rayonnement solaire moyen, l’entreprise dépassera en réalité largement ses prévisions.

Conclusion        

L’Allemagne a entamé sa transition énergétique et met en place (avec quelques ratés) son plan Climat à horizon 2050.

Dans ce contexte, 7C Solarparken AG, géré d’une manière exemplaire, fait systématiquement partie des champions de son secteur grâce à un parfait mix entre valeur de croissance et secteur défensif.

 

Conseil d’achat

Il s’agit d’une valeur de fond de portefeuille, aussi attractive pour son dividende que pour sa croissance potentielle. On effectuera donc un achat entre 2,8€ et 2,9€.

Objectif de cours : on visera dans un premier temps 4€, à conserver sur le long terme pour son dividende important amené à croître : 0,10€ en 2018, soit 4,33% annuel.

Plus-value espérée : 30%

Allocation (pour les portefeuilles de plus de 100.000€, dans le cadre d’une diversification en bon père de famille) : 5%

Risque : faible

Ticker : HRPK

Code ISIN : DE000A11QW68

Marché : Deutsche Börse Xetra

C/B 2019 : –

Est. C/B 2020: –