Secteurs d’investissements privilégiés à horizon 5 ans

 Notre portefeuille d’investissement est constitué d’actions basées sur plusieurs critères:

  • L’entreprise doit appartenir à un secteur à fort potentiel, possédant des perspectives de croissance ne pouvant -en toute logique- pas être remises en question sur les 10 prochaine années.
  • L’entreprise elle-même doit, notamment grâce aux contrats réalisés, pouvoir surperformer la croissance moyenne du secteur dans lequel elle s’inscrit.
  • L’entreprise doit reposer sur des fondamentaux solides, permettant à l’investisseur de rester serein même en cas de baisse de l’action et/ou des marchés financiers. (Logique de stock picking.)
  • La valorisation et le cours d’action doivent être attractifs. Il est très rare que nous nous positionnons lorsque le cours de l’action d’une entreprise avoisine ses plus hauts historiques.
  • Nous privilégions une diversification forte tant au niveau du secteur que de la zone géographique d’activité. La qualité économique et politique de la zone géographique est également prise en compte.

 

Secteurs privilégiés :

  • Le vieillissement de la population: l’allongement de la durée de vie, l’explosion démographique et la demande grandissante pour les services d’aides aux personnes âgées font de ce secteur l’un des plus attractifs sur le long terme. Nous privilégions les sociétés actives en tant que gestionnaires de maisons de retraites et ou les équipements médicaux de première nécessité.

 

  • Défense : c’est un fait, le monde se réarme et le mouvement ne semble pas près de s’essouffler. Historiquement, il s’agit d’un secteur défensif qui bénéficie aujourd’hui d’une croissance revigorée. Les valorisations sont généralement élevées, nous procédons donc à des achats précis sur des entreprises spécialisées sur des produits spécifiques et dont la valorisation reste attrayante (ECA Group par exemple).

 

  • Luxe : « Les riches sont de plus en plus riches, les pauvres de plus en plus pauvres ». Ce dicton se vérifie quotidiennement dans le monde et nous incite à penser que le luxe a encore de belles années devant lui. En effet, les personnes fortunés s’enrichissent et ne cessent de dépenser toujours plus dans des produits luxueux. Les valorisations étant désormais très élevées, nous nous positionnons sur des valeurs recelant encore un potentiel important et qui semblent momentanément délaissées (tel l’univers des parfums ainsi que certaines marques montantes).

 

  • Jeux-vidéo : hobby préféré des 10-35 ans, la tendance ne semble pas prête de s’inverser. Les majors technologiques s’intéressent de près à ce secteur en tant que nouveau moyen de diversification et sont friands de contenus exclusifs produits par des éditeurs (indépendants).

 

  • Production de contenus vidéo : la logique est la même dans l’industrie du cinéma où les grandes plateformes de streaming sont désireuses de contenu exclusif de la part de studios (indépendants).

 

  • Valeurs spécifiques, défensives et de croissance : les valeurs, qui suite à un fait d’actualité négatif ont subi une correction temporaire mais qui d’un point de vue historique, affichent des performances annuelles de plus de 10%. Les fondamentaux doivent évidemment être excellents. Ces valeurs sont généralement leaders sur un marché de niche (par exemple, Lotus Bakeries qui produit le fameux biscuit belge spéculoos)

 

  • Les sociétés immobilières d’investissement: bien gérées et diversifiées, elles profitent de l’environnement de taux bas (qui durera de nombreuses années). Les taux d’emprunt pour financer de nouveaux projet est ainsi réduit tandis que le marché de l’immobilier continue de se porter à merveille.

 

  • L’or: Dans ce contexte de taux bas, une partie du portefeuille peut également être allouée à une société minière d’extraction d’or. En effet, nous voyons un nouveau cycle haussier se mettre en place sur l’or face à la persistance des taux bas. L’or retrouve de son intérêt, permettant de lutter contre une certaine forme de dévaluation. Qui-plus-est, les réserves mondiales encore disponibles, selon les dernières études, se raréfient.

 

  • Les énergies renouvelables et le recyclage/traitement des déchets : Ce secteur, de par la conscientisation écologique et la nécessité de mettre en place des moyens pour assurer une transition écologique efficace est voué à progresser aux cours des prochaines années.

 

  • Cannabis : le marché du cannabis (en particulier le cannabis médical) fait désormais l’objet d’un assouplissement des lois dans une multitude de pays. De plus, ses applications sont multiples, que ce soit pour le traitement de maladies ou son utilisation dans le domaine agroalimentaire. Il s’agit d’un nouveau secteur en pleine évolution, avec une croissance potentielle sans équivalent. Pour le plus grands plaisir des early investors

 

  • Services financiers électroniques: dans une optique de globalisation et d’intensification de transfert de données de paiement par carte, les terminaux bancaires ne cessent de conquérir des parts de marchés, même chez les petits commerçants. Certains anticipent même un monde sans cash d’ici une dizaine d’années. Bien que la plupart des acteurs du secteurs sont bien valorisés (ex : VISA, Intercontinental exchange), des opportunités restent encore disponibles (ex : Wirecard).

 

  • Services numériques et conseils informatiques aux entreprises: la digitalisation est au cœur de tous les métiers au XXIème siècle. Cela nécessite des investissements constants de la part des entreprises pour rester à jours ainsi qu’une adaptation obligatoire de celles qui n’ont pas encore franchit le pas ou ont pris du retard. Il s’agit donc là d’un secteur de croissance qui, à long terme, deviendra inévitablement défensif du fait des nombreuses maintenances nécessaires à réaliser.

 

Ainsi, en assurant une diversification efficace et en choisissant des secteurs à fort potentiel,  le tout sans négliger les fondamentaux solides des entreprises choisies, nous assurons à notre portefeuille une protection complète et ce, sans renoncer à une croissance importante.

Enfin, l’utilisation de l’analyse technique nous permet de maximiser nos gains grâce à un momentum d’achat des actions au meilleur prix.