Rothschild & Co, une banque de luxe

Rothschild & Co est l’un des plus grands groupes mondiaux de conseil financier. Il est également spécialisé dans des activités de banque privée, de gestion d’actifs et de capital-investissement.

Domaine d’activité

Bien que le secteur bancaire soit aujourd’hui confronté à une restructuration de son business model (conséquence des banques en lignes & fintechs) ainsi qu’ à un environnement de taux bas, Rotschild & Co, lui, continue à croître sereinement.

En effet, à l’inverse des établissements de crédit, la banque profite de ce contexte de taux bas qui encourage les mouvements de fusions/acquisitions pour lesquels Rothschild & Co est sollicité comme conseil (numéro 1 mondial en nombre d’opérations réalisées en 2018).

De plus, il n’est pas en concurrence direct avec les fintechs et nouveaux players, sa clientèle haut de gamme lui garantissant un positionnement exclusif.

Perspectives

Pour sa croissance future, le groupe compte sur son déploiement aux Etats-Unis où il vise une part de marché de 5% en 2020 contre 2% en 2013, mais aussi sur le développement de la banque privée et du capital-investissement.

Elle peut compter sur son réseau, sa réputation et son professionnalisme (discrétion vis-à-vis de sa clientèle fortunée).

Ainsi, dans un monde où les grandes fortunes se portent bien et où le nombre de millionnaires/milliardaires explosent, il est pertinent de prendre une position sur cette compagnie dont l’activité de conseil et de placement est plus que jamais recherchée par une clientèle attentive à la relation avec son banquier.

Quelques chiffres

La banque d’affaires a réalisé un solide trimestre en matière de conseil financier. Les revenus sur l’activité de fusions-acquisitions ont progressé de 12 % entre janvier et mars par rapport au premier trimestre 2018, pour atteindre 292 millions d’euros malgré la faiblesse de ce marché ces derniers mois, confortant donc sa position de leader.

A l’échelle mondiale, Rothschild & Co se classe à la deuxième place par le nombre d’opérations réalisées à la fin mars de 2019 en matière de conseil en fusions-acquisitions (cinquième en termes de revenus).

En banque privée et gestion d’actifs, après une décollecte de 1,7 milliard au quatrième trimestre 2018, la tendance s’est inversée au premier trimestre 2019. La collecte est redevenue légèrement positive, de 900 millions d’euros, dans la banque privée et à peine négative en gestion d’actifs (- 30 millions), pour un total de 69,6 milliards d’euros d’actifs sous gestion (+7% grâce à la meilleure orientation des marchés).

La branche ‘Capital-Investissement et dette privée’ reculent respectivement de -1% (118,5 millions d’euros) et -4% (24,1 millions d’euros).

Le dividende a d’ailleurs récemment été relevé de 10%, à 0,79 euro par action.

Conclusion

Bien que la Banque se montre prudente sur ses prévisions en terme de collecte dans un environnement de marchés financiers volatils, sur le long terme Rothschild & Co nous semble, à l’opposé des grandes banques (BNP Paribas, Soc Gen, etc) posséder des atouts majeurs la mettant à l’abri d’une chute de ses activités.

Ce léger trou d’air nous semble opportun pour construire une position sur la valeur.

En effet, investir sur Rothschild & Co, c’est investir sur le pouvoir d’achat et de placement des grandes fortunes (qui ne cessent de croître).

Rothschild & Co, c’est une banque privée au nom réputé, une banque « de luxe ». Et aujourd’hui, le luxe est un des investissements les plus rentables (voir LVMH, Kering).

Conseil : achat

Cours achat : le marché étant volatil, on privilégiera un ordre d’achat limit vers 27€ (pour une entrée optimale)

Objectif de cours : 40€ à 3 ans

Allocation (pour les portefeuilles de plus de 100.000€) : 3% maximum

Risque : faible

Ticker : ROTH

Code ISIN : FR0000031684

Marché : Euronext Paris

C/B 2019 :  7,6

Rendement du dividende: 2,35%

Leave a Reply